Il y a mille façons de conduire un atelier light painting. Cette technique de photo en pose longue regorge de trésors insoupçonnés. En réalisant cet atelier photo avec des jeunes danseurs de hip hop, j’ai voulu créer de nouveaux effets, de nouveaux rendus, et que leur corps soit la source de lumière ! Tout un programme…

Un peu d’histoire avant de commencer à s’illuminer

Associer la photo et des danseurs, des sportifs, des artistes n’est pas nouveau. Bien souvent, lorsque l’on creuse un peu dans l’Histoire, d’autres personnes ont déjà essayé.

Grrr et moi qui pensait avoir une superbe idée.

Avec mes nombreuses années à la fac d’histoire de la photographie et du light painting, je me suis amusé à raconter l’histoire du light painting à ma manière.

Ce que j’ai découvert ?

Que danseurs ou plutôt danseuses et light painting se sont déjà retrouvés depuis longtemps ! Et ça donne des superbes clichés.
Je pense notamment à la patineuse Carole Lynne et l’incroyable photographe Gjon Mili. Ces photos sont réalisées en 1945 !  


Associer 2 disciplines peut faire des merveilles, et c’est ce que j’ai voulu tester avec des jeunes danseurs de hip hop et le light painting.

atelier light painting patineuse gjon mili Carole Lynne
La patineuse Carole Lynne et le photographe Gjon Mili. 1945

Mais nous ne sommes plus en 1945 mais bien en 2019 aujourd’hui. Ah bon ? !!!

Pour cet atelier light painting, j’ai voulu utiliser le smartphone.

Pourquoi le smartphone ?

  • Objet très … TRÈS utilisé par les jeunes
  • Faire découvrir les principes du light painting grâce à un objet du quotidien (le reflex l’est un peu moins)
  • Rendre accessible la technique du light painting par les applications gratuites (et pouvoir refaire chez soi, sans avoir beaucoup de matériel)

Quelques éléments techniques

Avec Julien, le prof de hip hop, nous avons équipé ces jeunes danseurs et danseuses de guirlandes avec des scratchs. Et les jeunes avaient à disposition quelques tubes de lumières également.

J’utilise l’application Caméra FV-5 sur mon Samsung Galaxy S8 pour les prendre en pose longue durant leur mouvement.

J’ai testé plusieurs applications gratuites et c’est celle-ci que je trouve la meilleure pour les Androïd. Je donne plus de détails ici.
(Si vous avez un Iphone, il existe aussi des applications light painting pour Iphone : l’application Pablo.

application photo atelier light painting
L’application gratuite pour l’atelier light painting que j’utilise

Pour cet atelier light painting, j’ai installé mon smartphone sur un trépied (pour éviter le flou de bouger).

L’avantage avec les applications light painting, pas besoin de s’embêter avec les réglages techniques.

  • Il n’y a pas d’ouverture du diaphragme.
  • ISO (indice de luminosité) à 100.
  • Temps de pose entre ISO entre 10 et 20 secondes (pour cet atelier).

Enfin, j’ai installé une caméra derrière mon smartphone pour filmer le mouvement des danseurs “en direct”. Puis avec un montage, j’ai inséré les photos réalisées à la suite des séquences de ces danseurs illuminés.

Vous vous demandez quel rendu cela peut avoir ?




C’est parti, dansez jeunesse !

On est à la fin du mois de février 2018, il est 18h30. J’installe mon matériel, pendant que les jeunes danseurs et danseuses entrent tranquillement dans leur salle de danse.
Curieux de voir cette installation, excités de démarrer, certains commencent à répéter quelques mouvements, pendant que d’autres se rapprochent pour scruter les guirlandes que j’ai étalées sur le sol de la salle.

Après une brève introduction sur le light painting et avec Julien, leur professeur, nous formons 5 groupes de 2 danseurs équipés de guirlandes.
2 passages de 15-20 secondes par groupe et la place est laissée au groupe suivant, autant vous dire que je ne rigole pas avec l’organisation, il faut que ce soit carré !!! (ou pas) ^^

Les “Wahou”, les rires, les répétitions des gestes dans le vide s’enchaînent et rythment l’atelier.



Atelier light painting – Réactions après l’un des passages de danse avec la lumière

Avec Julien, nous leur avons distillé quelques conseils : “ essayez des mouvements simples, grands, et ne restez pas sur place, sinon vous ferez des paquets de lumière sur la photo”, “prenez tout l’espace de la salle, bougez “ voilà en somme pour les consignes, sinon “ FREESTYLE “  faites vous PLAISIR” !!!!

La créativité s’exprime !!!

Après quelques dizaines de minutes, les groupes commencent à se lâcher, les idées fusent, et ne manquent pas …


Si certains ont préféré s’orienter vers des mouvements miroirs ou de courtes chorégraphies synchronisées, d’autres sont allés sur le côté acrobatique du breakdance ou au sol.


Atelier light painting – Montage des réalisations photos des groupes


La diversité des personnalités et des sensibilités s’est fait ressentir. Et comme le fait remarquer Julien :

“ Être dans l’obscurité pour danser change les repères,  penser à tes pas, penser à ta lumière et à ce que tu vas réaliser, tout en occupant l’espace de la salle, c’est un super exercice pour mes élèves “

Si au niveau de la danse l’association du light painting et du hip hop est riche, elle l’est tout autant au niveau pédagogique et humain.

Djé (je l’interviewe moi-même haha) : “Ce que j’aime dans le light painting, c’est qu’il faut faire attention à l’autre, ici à son binôme. On comprend vite que la coopération est une clé pour peindre avec la lumière sur les photos en light painting. On se retrouve alors dans un échange pour savoir ce que chacun va réaliser, va créer. Si on veut que ça fonctionne, on est obligé de s’écouter”.

Et une idée en amène une autre.

Quand le prof de hip hop se prête au jeu de lumière

Si les jeunes étaient motivés pendant la séance, il n’en fallait pas moins pour leur prof Julien d’investir le plancher de la salle de danse.

Une belle association avec ses élèves pour réaliser de superbes photos durant cet atelier light painting

Atelier light painting hip hop création original artistique smartphone
Ma photo préférée 🙂 Vous aussi vous voyez un hippocampe ?


Associer les choses, les disciplines, les gens est quelque chose qui m’a toujours plu. Et vous, est-ce que vous connaissez aussi de belles associations entre 2 disciplines ? Je sens que ce sujet n’est pas fini 😉